Destins du Capitalisme, l'Equinomie du Quaternaire propose de transformer le capitalisme en une équinomie. L’équinomie limite l'abus de pouvoir du capitalisme et corrige les défauts écologiques et économiques actuelles. L’économie devient plus efficace, libre et équilibrée, tout en devenant plus écologique et juste. Elle devient une économie de marché équilibrée, écologique et équitable (d'où le nom Equinomie).  

Ce livre a deux origines complémentaires : la pratique du capitalisme, du métier d'investisseur dans des start-ups (de Venture Capitalist), et la théorie du capitalisme (thèse de philosophie intitulée Capitalisme et Economie de marché, soutenue en 2015 à la Sorbonne, Paris). Il est la conclusion de 15 ans de double travail pratique et théorique, une combinaison unique. 

Après la liberté politique obtenue en démocratie libérale, la liberté économique naît de la transformation du capitalisme.

 

Destins du Capitalisme propose de résoudre les problèmes majeurs de l’économie :

- la destruction de l'environnement résolue par la prépondérance de l’environnement sur le profit et le consumérisme (grâce à une rémunération environnementale des dirigeants dans les entreprises)

- l'injustice résolue par la juste répartition des gains de productivité (en particulier ceux de la révolution de la robotique à venir) et la fin de l'arbitraire de la propriété, grâce à un revenu universel significatif (50% du PIB avant impôts)

- les abus de pouvoir résolus par une gouvernance d’entreprise équilibrée entre clients, actionnaires et salariés accompagnant la libération économique des individus

Destins du Capitalisme propose également de corriger les excès actuels des marchés financiers et des échanges internationaux, par une meilleure compréhension de l’économie de marché. Une nouvelle orientation de l'activité humaine, créative, émotive et pacifique, est possible.