Destins du Capitalisme

 

Destins du Capitalisme, l'Equinomie du Quaternaire a pour objectif de transformer le capitalisme (sans revenir vers le communisme). Ce livre parle de la suite à donner au capitalisme avec la prochaine révolution technologique de la robotique, évitant l'abus de pouvoir du capitalisme et réparant les erreurs écologiques et économiques actuelles. La solution proposée aux dérèglements du capitalisme est un grand pas vers plus de liberté et d'équilibre, d'écologie et de justice, vers une économie de marché équilibrée et équitable (d'où le nom équinomie). 

 

Ce livre a deux origines complémentaires : la pratique du capitalisme, du métier d'investisseur dans des start-ups (de Venture Capitalist), et la thèorie du capitalisme (thèse de philosophie intitulée Capitalisme et Economie de marché, soutenue en 2015 à la Sorbonne, Paris). Il est la conclusion de 15 ans de double travail pratique et théorique, combinaison qui explique sa nouveauté et sa portée pratique. Il lui faut maintenant une notoriété médiatique suffisante pour permettre son application dans le monde réel. Car le plus important est que le monde s'améliore, au lieu d'assister et même de participer à la destruction de l'environnement, à la montée de la violence dans nos sociétés et à la tristesse de nos individus abandonnés. Cela commence par changer la façon dont vous le comprenez, pour pouvoir proposer une nouvelle solution.

 

Dépassant la vision marxiste limitée au rapport capital-travail, repositionnant l'argument du progrès de Schumpeter et approfondissant les justifications de Weber et Hirschman, ce livre transforme tout d'abord l'idée même de capitalisme. Le capitalisme devient plus clair, plus précis, et plus en adéquation avec la réalité. Le capitalisme et l'économie de marché se détachent l'un de l'autre, laissant place à une compréhension claire de notre monde économique actuel, une économie de marché capitaliste. D'autres possibles économies de marché existent donc, avec des configurations de pouvoir variées. Une d'entre elles se distingue, une économie de marché aux pouvoirs équilibrés.

 

La séparation conceptuelle entre capitalisme et économie de marché permet de penser une économie de marché post-capitaliste, où l’équilibre des pouvoirs est central. La mise à jour du pouvoir en économie aboutit en effet à une pensée économique neuve où le capitalisme n’a plus seul le pouvoir dans les entreprises, où la redistribution des gains de productivité est juste et consensuelle et où l’économie de marché n’est plus seulement de la froide concurrence. Une économie de marché équilibrée où l'environnement retrouve sa position fondamentale en surgit, contrôlant le capitalisme. Après la liberté politique, la liberté économique naît de la guérison du capitalisme. Dans un quaternaire correctement agencé, les robots seront même à nos côtés pour l’accouchement de cette liberté nouvelle, cette équinomie. La liberté n'est pas le capitalisme, la liberté se trouve au-delà du capitalisme.

 

Destins du Capitalisme résout donc les problèmes majeurs du capitalisme :

- la destruction de l'environnement : par la fin de la domination du profit et du consumérisme sur les problèmes environnementaux (dans les entreprises par une rémunération environnementale des dirigeants et chez les individus par une transformation de leur comparaison)

- l'injustice : par la juste répartition des gains de productivité (en particulier la révolution de la robotique à venir) et la fin de l'arbitraire de la propriété, grâce à un revenu universel significatif corrélé à la production (50% du PIB)

- les abus de pouvoir : par la gouvernance d’entreprise équilibrée entre clients, actionnaires et salariés et la libération économique des individus

 

 Ce livre corrige aussi l'aberration des marchés financiers excessifs actuels par une pensée de l'économie de marché post-néoclassique et propose une nouvelle vision de l'activité humaine, créative, émotive et pacifique. L'épanouissement humain n'est plus si loin. L'équinomie transforme le capitalisme.