Le site Equinomy a été quelque peu silencieux en 2019, puisque le livre Destins du Capitalisme est maintenant disponible en ligne et en version papier. De nombreux exemplaires ont été envoyés pour répandre l’idée d’une nouvelle économie de marché, meilleure que celle actuelle reliée au (et confondue avec le) capitalisme. Les efforts de pensée, d’écriture et de promotion ayant été finalisés, il reste maintenant à soutenir à bas bruit la diffusion de ces idées neuves, en espérant que celles-ci soient un jour reprises et mises en place.

Avant de laisser donc ce site exister par lui-même, il m’est apparu utile d’écrire un long résumé du livre, pour celles et ceux qui s’intéressent au sujet mais n’ont pas le temps, le courage, ou l’envie (et oui, je peux les comprendre) de lire le livre entier. Ce résumé sera l’objet du prochain post, le dernier sûrement avant un long moment.

Une petite réflexion estivale pour conclure ce post de préparation. En politique, la gauche se donne comme objectif la défense de l’individu face au capitalisme, à la bourgeoisie au pouvoir, pour plus de justice et de liberté. La droite se donne comme objectif la défense de l’individu face à l’Etat, aux politiciens au pouvoir, pour plus de liberté et de justice. Les deux camps veulent la libération de l’individu et la justice, face à deux ennemis différents, le capitalisme et l’Etat. Mais il est maintenant possible de défendre l’individu contre le capitalisme et contre l’Etat, dans un équilibre libérateur, dans une équinomie. Chaque pouvoir peut être équilibré, contre-balancé, pour fournir une liberté et une justice nouvelles, au XXIè siècle.

Comment